Une ténébreuse affaire, rappelez-vous: c’était en 2013, Cédric Naudon, milliardaire fictif, proposait d’établir un axe commerçant autour du luxe