Évolution de la marque Hema depuis 92 ans

Hema est de retour dans son pays d'origine ! Après onze ans passées sous la direction de la société d’investissement britannique Lion Capital, la chaîne de magasins à prix réduits a été acquise par la société néerlandaise Ramphastos Investments pour un montant non divulgué. Avec des magasins dans neuf pays, Hema envisage d’accroître sa présence internationale.

2007 : Lion Capital LLC acquiert HEMA

La société d’investissement britannique Lion Capital LLC a racheté la chaîne néerlandaise de magasins Hema. Selon les rumeurs, la transaction dont le prix n'a pas été officiellement dévoilée, s’élèverait à 1,1 milliard d’euros. La chaîne exploite actuellement plus de 750 magasins dans neuf pays, mais 80 pour cent du chiffre d'affaires provient des magasins néerlandais. Avec cette acquisition, Hema ambitionne d'accélérer son expansion à l’étranger et de devenir un acteur mondial dans le secteur.

2010 : Hema enregistre d'importantes pertes

Hema a enregistré une perte de 18,3 millions d'euros en 2010, obligeant Lion Capital à mettre la société en vente. Le détaillant néerlandais Ahold s’est dit intéressé, mais les deux parties ne sont pas parvenues à un accord. Heureusement, Hema a réussi à réduire ses coûts et à redresser sa situation financière, l’année suivante, en réalisant un bénéfice de 11,4 millions d’euros.

: 2014 : Hema se développe en Europe

Hema s’est développé en Europe avec l’ouverture de deux sites au Royaume-Uni et de trois autres à Marseille. Les magasins britanniques ont été bien accueillis et le commerce électronique de Hema a même été nommé «Meilleur nouvel arrivant sur le marché anglais» aux UK Trade and Investment Awards.

Cependant, l'expansion internationale n'a pas été suffisante pour empêcher la société de terminer l'année 2014 dans le rouge et de licencier 65 employés qui étaient à plein temps.

2015 : Expansion internationale

Tjeers Jegen est devenu le nouveau PDG de Hema, succédant à Ronald van Zetten. Son objectif principal est de rétablir la santé financière de l'entreprise. Son expansion internationale se poursuit avec l’ajout d’un troisième magasin en Espagne et d’un quatrième au Royaume-Uni. Aux Pays-Bas, plus de 500 magasins ont subi une transformation majeure.

2016 : Regard sur le marché mondial

Richard Flint, ancien vice-président de Nike Chine, a rejoint la société en qualité de directeur international. Les magasins hollandais sont rénovés à la suite du succès des espaces commerciaux espagnols d’Hema, dans lesquels les produits étaient classés en fonction de l’espace où ils seraient utilisés chez les clients.

2017 : La section vêtements pour enfants devient neutre

Hema a fait les gros titres en 2017 en introduisant dans ses magasins une section de vêtements pour enfants neutre. "Hema veut permettre aux enfants d'être qui ils ont envie d’être", a déclaré un porte-parole à FashionUnited à cette époque. Les sections «garçons» et «filles» ont été fusionnées dans un espace unique appelé «enfants» dans 400 des 700 magasins de la société, aux Pays-Bas.

L'année 2017 a également été celle où Hema a commencé à explorer de manière plus approfondie les options stratégiques pour son avenir. Le PDG, Tjeers Jegen, a déclaré ouvertement que la vente de la société était en discussion.

2018 : HEMA rachetée par Marcel Boekhoorn

Après trois tentatives infructueuses de vente de la société, Lion Capital conclut enfin un accord avec Ramphastos, une société d’investissement dirigée par l’entrepreneur néerlandais Marcel Boekhoorn - un investisseur éclectique qui oeuvre dans divers domaines, des boulangeries aux équipes de football. Les deux parties déclarent dans un communiqué que le principal objectif de Hema pour les prochaines années est d’accélérer le développement de la société à l’étranger.

Cet article a déjà été publié sous forme de contenu multimédia le 15 janvier 2019. Pour une expérience multimédia complète, cliquez ici.

Cet article a été traduit et édité en français par Sharon Camara.

Photo : Hema Press Room