Business

G-III Apparel violerait le droit du travail

by FashionUnited
1 mai 2017

L'usine de G-III Apparel Group, le sous-traitant exclusif de la marque de Ivanka Trump, violerait le droit du travail. Selon l’ONG Fair Labor Association, les travailleurs feraient souvent plus d'heures supplémentaires que le maximum autorisé en Chine, pour un salaire d'un dollar de l'heure, inférieur au minimum légal dans certaines parties de la Chine.

Le rapport a signalé que les travailleurs réalisaient parfois plus de 80 heures de travail supplémentaires par mois, alors qu'en Chine, elles doivent être limitées à 36 légalement. Moins d'un tiers des travailleurs bénéficieraient d’une assurance-maladie, retraite et chômage.

Nous ne connaissons pas encore le lieu ou le nom de l’usine. Plus de 20 violations des normes internationales du travail ont été mises à jour.

Les ventes des produits Ivanka Trump ont bondi de près de 61 pour cent en 2016

Ivanka Trump, qui est désormais conseillère du président Donald Trump, a démissionné de son poste de management de la marque de mode, mais continue d être en partie propriétaire.

FLA est une ONG collaborative qui comprend des universités, des organisations de la société civile et des entreprises socialement responsables vouées à la protection des droits des travailleurs, dans le monde entier. Le siège est à Washington, avec des bureaux en Chine et en Suisse.

Les ventes des produits Ivanka Trump ont bondi de près de 61 pour cent en 2016, avait révélé, il y a 15 jours, G-III Apparel Group LTD, la société fabriquant et écoulant les vêtements et accessoires appartenant à la marque de la fille aînée du président américain.

Ces chiffres ne couvrent que la période de février 2016 au 31 janvier 2017, qui correspond à l'exercice fiscal 2016-17 et ne portent que sur les ventes aux grossistes, précise la société dans un document adressé au gendarme de la Bourse américain, la SEC. Ils n'incluent donc ni les ventes au détail (en magasins) ni le mois de février, au cours duquel les enseignes américaines Nordstrom et Marcus Neiman Marcus ont retiré de leurs magasins les vêtements et accessoires Ivanka Trump, sous la pression d'un appel au boycott du site "Grab your Wallet".

Photo : site de G-III Apparel Group