Plus de 70 pour cent des détaillants estiment que leur système doit être modifié

Les détaillants ont du mal à faire face à l'évolution de l'industrie et une nouvelle étude le confirme. Réalisée par le Congrès mondial du commerce de détail, elle révèle que 76 pour cent des grands distributeurs mondiaux estiment que leur système doit changer s’ils veulent rester pertinents dans les cinq prochaines années. 21 pour cent d’entre eux déclarent d’ailleurs qu'ils doutent de la durabilité de leurs modèles et seulement trois pour cent des détaillants croient que leur proposition actuelle demeurera viable au cours des cinq prochaines années.

"Pour les détaillants, un bon business modèle ne suffit plus : être fort engendre un succès enviable, mais être moyen est durement puni. Les détaillants le reconnaissent : les trois quarts d'entre eux ont déclaré qu'ils devaient changer leur business modèle afin d'être pertinents à l'avenir", a confié dans un communiqué James George, directeur associé international d'OC&C.

L'étude est intitulée “High Velocity Retail”, qui était aussi le thème du World Retail Congress de cette année. Elle a été réalisée en collaboration avec OC&C et eShopWorld. En s'appuyant sur des entretiens avec les plus grands détaillants du monde ainsi que sur l'analyse des performances financières et des données d'évaluation des clients de 800 détaillants, l'étude identifie la voie du succès pour les détaillants dans un monde où la vitesse du changement est sans précédent. Quelques conseils ont également été prodigués aux détaillants afin de mieux appréhender ces changements. Ces derniers sont fortement invités à choisir un positionnement stratégique et éviter de vouloir être compétitif sur tous les fronts.

Photo : Pixabay