• Home
  • Actualite
  • Business
  • StockX valorisée à 3,8 milliards de dollars

StockX valorisée à 3,8 milliards de dollars

By Odile Mopin

9 avr. 2021

Business

Rien n’arrête la « Bourse aux sneakers » qui a annoncé ce 8 avril son dernier tour de table, par lequel elle a levé 255 millions de dollars (214,5 millions d’euros). La plateforme américaine de Detroit indique ainsi avoir atteint une valorisation de 3,8 milliards de dollars, soit 3,2 milliards d’euros.

Décidemment bien dans ses baskets, la fulgurante « licorne », lancée en 2016 a connu en 2020 une année record, marquée par un chiffre d’affaires à plus de 400 millions de dollars (336,5 millions d’euros). En décembre 2020, la société a opéré plus de 7,5 millions de transactions et a atteint 1,8 milliard de dollars en valeur brute de marchandises (GMV). En tout juste cinq ans, StockX a également atteint le seuil de rentabilité au second trimestre 2020 et a servi plus de 200 millions de visiteurs à travers 200 pays et territoires, indique la plateforme.

« Puisque les comportements d’achat et d’investissement des consommateurs changent, ils offrent une immense opportunité de croissance pour StockX. Nous ne faisons qu’effleurer la surface de ce qu’il est possible de proposer à des millions de d’acheteurs et de vendeurs à travers le monde, de la sneaker aux sacs de luxe et à l’électronique en passant par le streetwear » a déclaré Scott Culter, le directeur général.

La start-up d’enchères est au croisement de deux tendances fortes : la demande importante et croissante pour des produits authentifiés et la transparence des prix. StockX surfe aussi sur l’intérêt montant des particuliers pour les produits financiers, en fournissant une « cotation » des chaussures de sport de collections, perçues comme des investissements refuges. La plateforme élargit de plus en plus son offre en s’adressant directement aux Millennials et à la génération Z avec des produits issus de la culture urbaine et du gaming. Dernièrement le site a noté un boom sur les objets «Madeleine de Proust» à collectionner, des cartes de sports aux Pokémon et autre Legos, autant de produits en passe de devenir cultes qui avivent la nostalgie des jeunes adultes.

La lutte envers la contrefaçon étant la pierre angulaire de l’entreprise, l’entreprise dispose aujourd’hui de cinq centres d’authentification entre l’Europe et les Etats-Unis, où transitent les produits.

Pour mémo, l’origine de StockX remonte à 2012, quand Josh Luber, un ancien d’IBM, créé Campless qui recensait alors les prix des sneakers sur les marchés de la revente, alors essentiellement eBay. L’homme d’affaires Dan Gilbert rachète le site en 2016 avec Greg Schwartz, c’est le début de la success story.

Crédit : Nike, Air Jordan