Le spécialiste japonais des textiles techniques et fibres de carbone Toray a annoncé lundi un recul de son bénéfice net au premier trimestre de l'exercice 2018/19, en raison "d'une augmentation des cours des matières premières et du pétrole".

Sur la période d'avril à juin, le résultat net a décliné de 12,5 pour cent à 22,8 milliards de yens (177,5 millions d'euros au cours actuel), malgré un chiffre d'affaires en hausse de 8,4 pour cent à 550,8 milliards de yens.

Toray, important fournisseur de tissus techniques pour la populaire marque vestimentaire japonaise Uniqlo (Fast Retailing), dit avoir bénéficié d'un environnement plutôt favorable aux Etats-Unis, en Europe et au Japon mais le renchérissement des matières premières et de l'or noir a eu "un impact négatif sur ses profits".

Après un exercice précédent mitigé, le groupe espère tout de même augmenter son bénéfice net sur l'ensemble de l'exercice, à 98 milliards de yens (+2,2 pour cent sur un an). Il a par ailleurs légèrement relevé sa projection de ventes à 2.450 milliards de yens (+11 pour cent), contre 2.400 milliards précédemment escomptés.

Dans sa branche la plus importante des fibres et textiles, les ventes ont augmenté de près de 10 pour cent à 221 milliards de yens, soutenues par le secteur de l'automobile, tandis que "la livraison de produits pour la fabrication de vêtements est restée faible, en partie du fait d'une météo inhabituelle pour la saison".

La tendance a été similaire (+11 pour cent) dans son activité de produits chimiques de spécialité pour l'automobile, les batteries lithium-ion, les composants électroniques (pour smartphones notamment) ou encore les écrans organiques électroluminescents (Oled).

Dans le segment des matériaux composites et fibre de carbone, sa spécialité, les recettes ont également progressé (+7 pour cent) grâce à la demande dans l'aéronautique, l'environnement et le domaine de l'énergie. Mais le bénéfice opérationnel a dégringolé de 46 pour cent à cause des matières premières, d'une concurrence accrue et de frais liés à l'acquisition du groupe néerlandais TenCate Advanced Composites, explique Toray.

Pour le reste de l'année, le groupe se dit attentif aux "tensions commerciales croissantes" entre les Etats-Unis et la Chine et aux "politiques protectionnistes" dans le monde.

A la Bourse de Tokyo, ces résultats n'ont pas convaincu les investisseurs: le titre a clôturé sur un repli de 1,56 pour cent à 849,5 yens, peu après la publication du communiqué. (AFP)