Fashion

Erotokritos fait son cinéma

by
6 oct. 2010

Après Karl Lagerfeld et Gareth Pugh, la vidéo a aussi fait office de défilé chez le créateur gréco-chypriote basé à Paris. L'avant-première de "La lutte de l'amour ", un film néo-nouvelle vague imaginaire qui fait la promotion de la collection printemps - été 2011,

  s'est tenue lundi dernier à la boutique Erotokritos, 109 boulevard Beaumarchais dans le 3e arrondissement. Le créateur s'explique : " Ma passion pour la mode viens en grande partie de ma fascination pour le cinéma et ses héroïnes — j’ai un point faible pour Jean Luc Godard et David Lynch, Brigitte Bardot et Isabella Rossellini. Pour ma collection printemps - été 2011, j’ai donc demandé à mon ami Antoine Asseraf (réalisateur de films pour Vogue Italia, le festival de Hyères et POP Magazine) d’écrire et réaliser un film de mode sur les thèmes qui me titillaient: la fiction, l’innocence, la décadence, l’amour et le crime."

Prenant pour modèle la bande annonde du Mépris de Godard, le film met en scène 20 looks de la nouvelle collection (déjà vendue au Bon Marché Paris, Bluebird London, Isetan Tokyo, Intermix New York ou Seoul, et une centaine de magasins à travers le monde).

" Ce film est personnel pour plusieurs raisons, non seulement par son inspiration, mais aussi car il prend place dans le Haut Marais, près de ma nouvelle boutique, et parce que le titre “La Lutte de l'amour” est la traduction du grec “Erotokritos”, affirme le créateur de mode.

Photo : Erotokritos - une image du film La Lutte de l'amour.