Inauguration de l'exposition Manolo Blahnik à la Wallace Collection

La Wallace Collection, nichée derrière l'une des rues commerçantes les plus fréquentées de Londres, rend hommage à Manolo Blahnik avec une nouvelle exposition mettant en vedette les modèles de chaussures issues des archives du créateur de souliers, celles qui figurent parmi ses plus beaux chefs-d'œuvre.

Inauguration de l'exposition Manolo Blahnik à la Wallace Collection

Blahnik, qui visite régulièrement la Wallace Collection depuis plus de 20 ans, considère la collection de peintures, de meubles et de sculptures du XVIIIe siècle du musée comme une source d'inspiration pour ses créations. Cette exposition vise à donner un aperçu rare du processus de conception du designer de chaussures.

«A Enquiring Mind : Manolo Blahnik», qui dure jusqu'au 1er septembre, a été co-organisée par le directeur de la Wallace Collection, Xavier Bray, et par Blahnik lui-même. L'exposition présente plus de 150 de ses dessins aux côtés de pièces uniques dont l'iconique The Swing de Jean-Honoré Fragonard datant de 1767. Le musée cherche ainsi à créer un «dialogue entre l'ancien et le nouveau, l'art et l'artisanat, le réel et la fantaisie», et à mettre en valeur l'esthétique partagée entre les chefs-d'œuvre baroques de la collection et l'artistique et décadent artisanat de Blahnik.

Inauguration de l'exposition Manolo Blahnik à la Wallace Collection

Dans une déclaration, Manolo Blahnik confie : «La Wallace Collection est un point de référence pour moi depuis mes débuts à Londres. C'était - et c'est toujours - l'un de mes musées préférés avec la sélection d'art la plus raffinée. Je suis incroyablement honoré de faire partie de ce projet et de voir mon travail exposé au musée.»

L'exposition entremêle les créations de Manolo Blahnik dans 10 salles, chacune explorant un thème particulier en relation avec le travail du créateur de chaussures, couvrant le théâtre et le spectacle de la Commedia dell'arte, les modes inspirées du style Rococo du XVIIIe siècle espagnol, ainsi que son interprétation personnelle du caractère anglais de Blahnik.

Inauguration de l'exposition Manolo Blahnik à la Wallace Collection

L'un des points culminants est l'exposition de chaussures de toutes les couleurs de Blahnik conçues pour le film Marie Antoinette de Sofia Coppola en 2006 dans le salon ovale, aux côtés de deux célèbres tableaux romantiques, The Swing de Fragonard et Mme Pompadour, de Boucher. C'est aussi la seule salle où les chaussures sont montrées par paires, comme l'affirme le commissaire de l'exposition Bray, car elles sont des «couples», en accord avec le thème de l'amour et de la passion du Paris du XVIIIe siècle qui est évoqué dans l'art.

La Wallace Collection rend hommage à Manolo Blahnik dans une nouvelle exposition

Le Petit Salon porte un regard sur la manière dont le théâtre et les costumes flamboyants de la Commedia dell'Arte ont inspiré les chaussures «légères» du créateur, tandis que le Grand Salon présente des créations royales, dont les magnifiques garde-robes de Boulle. La pièce intitulée Study met, elle, en valeur la haute couture, avec quelques unes des créations les plus audacieuses de Blahnik à côté du portrait de Mme Perregaux par Vigee Le Brun, qui révèle l'extravagant style espagnol avec ses couleurs contrastantes, ses nœuds, ses volants et ses bijoux fantaisie.

Inauguration de l'exposition Manolo Blahnik à la Wallace Collection

Dans le Cabinet Boudoir de la Collection Wallace, les chaussures de Blahnik, soigneusement travaillées et incrustées de bijoux, se reflètent dans les boîtes en or montées de diamants et les miniatures délicatement peintes. Dans la West Room, la collection met en valeur le «meilleur de la Grande-Bretagne» vu à travers les yeux de Blahnik avec ses chaussures aux motifs naturels et à carreaux, aux côtés des portraits de maîtres britanniques comme Reynolds, Gainsborough ou Landseer.

L'exposition se termine dans la Grande Galerie, qui abrite une sélection de chefs-d'œuvre, dont des œuvres de Rubens, Titien, Velázquez et le portrait de Frans Hals de 1624, Le Cavalier riant, juxtaposé à une paire de bottines ornées.

Bray a expliqué qu'ils voulaient mettre en évidence la signature de Blahnik en l’opposant à «la couleur, la texture et le drame de certains des plus grands tableaux de l'art occidental» et a ajouté que les chaussures exposées étaient choisies pour «rendre hommage à sa longue carrière» avec des motifs des années 1980 «face à la Grande Galerie» et des chaussures des années 2000 montrant l'«intensité des créations de Blahnik».

Inauguration de l'exposition Manolo Blahnik à la Wallace Collection

Kristina Blahnik, directrice générale de Manolo Blahnik, a déclaré lors de la conférence de presse : «Les chaussures sont exposées parmi les œuvres d'art et cela procure un grand plaisir de les voir ainsi présentées. Ces chaussures ne sont pas seulement faites pour être vendues, Manolo ne pense pas uniquement faire un travail de mode, mais croit davantage dans la beauté et dans la curiosité.»

Xavier Bray, directeur de la Wallace Collection, a ajouté : «Ce n'est pas une exposition du Victoria and Albert Museum, il y a une véritable interaction entre les chaussures et la Wallace Collection.»

Inauguration de l'exposition Manolo Blahnik à la Wallace Collection

L'exposition «An Enquiring Mind : Manolo Blahnik» à la Wallace Collection à Londres est ouverte jusqu'au 1er septembre 2019.

Cet article a été traduit et édité en français par Sharon Camara.

Photo : Wallace Collection